Band Bio

BKO Quintet’s music is born from a meeting between five established artists.

This gathering provides a journey into the heart of the contemporary Mali.

Ibrahima Sarr, powerful percussionist, masters with ease the sounds of the djembe drum and has traveled the world alongside Oumou Sangare.
 Fassara Sacko whose voice takes you from aback, differs from other griots in traditional celebrations.Yoro Sidibé’s grandson, Nfali Diakité ,with his infernal « tournes », also sings and plays his donsongoni in animist ceremonies celebrated by his peers.
 Abdoulaye Kone, master of djelingoni develops a unique psychedelic style.
He is the descendant of Djeli Baba Sissoko, and has been solicited before this quintet by great artists like Tiken Jah Kafoly, Salif Keita to tour outside of the Mali borders.
 Finally Aymeric Krol, experienced of internationals stages grooves on its strange drums. For the past 10 years he often settled in Bamako where he worked with several artists. Today, his encounter with Ibrahima Sarr gives birth to the project: BKO Quintet.
-After a European tour of 25 dates, BKO QUINTET decides to return in the studio during their tour to record a debut album that will be available in 2014.

The first EP recorded « Live » in January 2012 in Bamako in the popular district of Medina Coura. 
In the new edition, some tracks recorded in January 2013 have been added to the EP.
The present arises from the past, this « inhabited » music is far from the « World » standardized sound.

- French Version -
La musique de BKO Quintet est née d’une rencontre entre 5 artistes confirmés.
Cette formation propose un voyage au cœur du Mali actuel.
Ibrahima Sarr, puissant percussionniste, maîtrise avec aisance les sons du tambour djembe, il a parcouru le monde aux côtés de Oumou Sangaré. Fassara Sacko dont la voix prend aux tripes, se distingue des autres griots dans les fêtes traditionelles. Le petit fils de Yoro Sidibé, Nfali Diakité avec ses « tournes » infernales chante aussi et joue son donsongoni luth à 6 cordes, lors des cérémonies animistes de ses pairs. Abdoulaye Koné, virtuose du djelingoni développe un style unique et psychedélique. Il est le descendant de Djeli Baba Sissoko, et fut solicité avant ce quintet par de grand artistes comme Tiken Jah Kafoly, Salif Keita pour des tournée hors des frontières maliennes. Enfin Aymeric Krol, rodés aux scènes internationnales groove sur son étrange batterie. Depuis 10 ans il a souvent posé ses valises à Bamako où il à travaillé avec plusieurs artistes. Sa rencontre avec Ibrahima Sarr donne aujourd’hui naissance au projet: BKO Quintet.
-Après une tournée en Europe de 25 dates, BKO QUINTET se décide à rentrer en Studio lors de leur tournée afin d’enregistrer  un premier album qui sera disponible en 2014.

Un premier EP enregistré en  »Live » en janvier 2012 à Bamako dans le quartier populaire de Medina Coura. Dans la nouvelle édition des titres enregistré en janvier 2013 se sont rajouté à L’EP.
Le présent naît du passé, cette musique « habitée » est loin d’un son « World » standardisé.

Date →
oct 11
Tags →

2 Comments

  • chantal Says:

    Au bout du monde hier soir 18 mai, ce fut vraiment magique!

    Merci à toute cette formidable équipe!

    J’ai adoré Abdoulayé, son sourire et sa goni… inoubliable!

    Merci, Chantal

  • Maria Says:

    Merci pour cette musique, cette formation complice, cette énergie pure et naturelle, ce partage sans limite, jeudi 17 au Zik Zac a Aix en Provence, vous nous avez fait voyager ! merci merci et bonne continuation !

Leave Your Comment






Newsletter Powered By : XYZScripts.com